Lien à utiliser pour faire référence à cette page

Pont Saint-Michel à Toulouse - 1844

Fleuve franchi : la Garonne, département : Haute-Garonne, à proximité : Toulouse, situé Pont St-Michel
Type d'ouvrage : Pont suspendu en fil de fer
Destruction de l'ouvrage : 1875
Architecte(s) : Escarraguel freres - ; Compagnie(s) : Escarraguel frères - .
Décret, le : 10/2/1842 - Durée concession : 30 ans -
Version du texte : V2.1, Niveau de fiabilité : moyen

Plan de Région Aquitaine
Plan de Toulouse vers 1860

Les ouvrages dans la même ville de Toulouse : Tous les ouvrages, : Pont de Pigasse à Toulouse - 1831, Pont-Neuf à Toulouse - 1632, Pont Saint-Michel à Toulouse - 1844, Pont Saint-Pierre à Toulouse - 1851,

Références :
1 - Site sur 'Le pont Saint Michel' - Ministère de la Culture
2 - Bulletin des lois - 1842 du 10/2/1842

Le pont St Michel - Toulouse
Dessin par Léon Soulié - 1847

Ce pont construit à Toulouse sur la Garonne a pour objet de mettre en relation les faubourgs Saint-Michel et Saint-Cyprien, au nord de l'Ile Ramier. Il comprend deux ponts, de deux et quatre travées, séparés par l'île. Il fut totalement détruit par la crue séculaire de la Garonne en 1875.
Il est construit sous la direction des frères Escarraguel, ingénieurs civils de Bordeaux, adjudicataires le 20/4/1842. La structure des piles ressemble fortement à celle du pont Saint-Pierre.

Pour son remplacement, la municipalité retient un projet, soumis en 1884 par l'architecte des Ponts et Chaussées. Il est inauguré en 1890. Ce pont, constitué de cinq arcs en métal, reposait sur des piles en maçonnerie.