Lien à utiliser pour faire référence à cette page

Liste des critères de sélection actifs. Pour les supprimer, cliquez sur la croix

Pont d'Andance

Pont d'Andance - 1827

Fleuve franchi : le Rhône, département : Ardèche, à proximité : Andance
Type d'ouvrage : Pont suspendu en fil de fer
Ouvrage toujours en place (2004)
Architecte(s) : Marc Seguin et freres - Armand Thevenet - ; Compagnie(s) : Cie Jules Seguin - Mignot frères - .
Remise en état par la(les) companie(s): Entreprise Arnodin, .
Longueur totale : 185m, Nombre d'arches/travées : 2, Plus grande portée : 90.4m
Décret, le : 9/8/1827 -
Version du texte : V1.3, Niveau de fiabilité : excellent

Plan

Vous disposez de zoom sur région. Pour accéder aux zooms :
France entière - Région Parisienne - Région Lyonnaise - Région Sud-Est - Région Seine - Région Loire - Région Aquitaine - Région Saône - Région Languedoc - Région Bretagne - Région Alsace-Lorraine -

Les ouvrages dans la même ville de Andance : Tous les ouvrages, : Pont d'Andance - 1827, Chantier naval d'Andance - 1826, Pont sur la Cance (Andance) - 1813,

Références :
1 - Bulletin des lois - 1827 du 9/8/1827
2 - Statistique de la France - 1855 - Ministère de l'Agriculture par Imprimerie Impériale à Paris - p54.
3 - Fonds d'Archives Arnodin - D. Chénot

Préambule

Andance est une commune de l'Ardèche, à 13 km environ au sud de Serrières (et donc du Pont de Sablons ), sur une des routes principales qui relient Annonay à la vallée du Rhône.

Le pont suspendu

Historique

Avec ses câbles de fer et sa pile centrale, le pont d'Andance, qui relie Andance à Andancette, sur le Rhône est parmi les plus vieux ponts suspendus de France encore utilisés aujourd'hui. Ce pont fut construit en 1827 par Marc Seguin. Il fut la deuxième grande réalisation des frères Seguin, après le Premier pont de Tournon en 1825.

Le pont a été édifié par l'architecte tournonais Armand Thevenet et bénéficia d'une suspension vendue par les Seguin. Les entrepreneurs qui ont participé à la construction de ce pont sont Jules Seguin un des 4 frères de Marc, les Vincent Mignot d'Annonay, Bruno Plagniol de Chomérac, ingénieur des Ponts et Chaussées du département. Ces entrepreneurs ont été impliqués dans les huits ponts construits par les Seguin sur le Rhône.

Selon (2), la longueur de ce pont est alors de 185m entre culés, répartie sur deux travées de 90.4m chacunes, pour une largeur de tablier de 4.2m.

La construction de ce pont répondait vraisemblablement à la priorité de Marc Seguin , aussi entrepreneur à Annonay, de désenclaver cette ville.

Il est à noter que du fait de la faible hauteur du pont par rapport à l'étiage (7.5m), les bateaux à vapeur sont contraints de plier leur cheminée au passage du pont ! (ceci est aussi le cas pour le Pont de Sablons )

Selon (3), le pont a subi des travaux de réfection effectués par l'Entreprise Arnodin en 1904, pour un montant de 24 880 Fr.

Détruit en grande partie le 30 août 1944, il fut reconstruit et surélevé en 1946 pour permettre le passage des navires à vapeur.



Panorama

Vous pouvez aussi visualiser ce panorama en 3D, en cliquant sur ce lien.

Photos récentes

Voici quelques photos prises récemment directement sur le site :

Le village d'Andance