Lien à utiliser pour faire référence à cette page

Liste des critères de sélection actifs. Pour les supprimer, cliquez sur la croix

Pont du Doux - St Jean de Muzols

Pont du Doux - St Jean de Muzols - 1829

Fleuve franchi : le Doux, département : Ardèche, à proximité : Tournon
Type d'ouvrage : Pont suspendu en fil de fer
Destruction de l'ouvrage : 1857
Architecte(s) : Marc Seguin et freres - Armand Thevenet - ; Compagnie(s) : Sieur Blachier - .
Longueur totale : 84m, Nombre d'arches/travées : 1, Plus grande portée : 83.5m
Décret, le : 16/5/1827 - Ouverture au public : 06/1829 - Durée concession : 99 ans - Coût de construction : 120000 Fr - Subvention : 80000 Fr
Version du texte : V1.5, Niveau de fiabilité : fort

Plan

Vous disposez de zoom sur région. Pour accéder aux zooms :
France entière - Région Parisienne - Région Lyonnaise - Région Sud-Est - Région Seine - Région Loire - Région Aquitaine - Région Saône - Région Languedoc - Région Bretagne - Région Alsace-Lorraine -

Les ouvrages dans la même ville de Tournon : Tous les ouvrages, : Pont du Doux - St Jean de Muzols - 1829, Deuxième pont du Doux - St Jean de Muzols - 1859, Grand Pont - sur le Doux - 1583, Premier pont de Tournon - 1825, Passerelle M. Seguin - Tournon - 1849,

Les ouvrages situés au même emplacement "Pont sur le Doux" dans la même ville de Tournon : Tous les ouvrages, : Pont du Doux - St Jean de Muzols - 1829, Deuxième pont du Doux - St Jean de Muzols - 1859,

Références :
1 - Les Inondations en France depuis le VIème siècle jusqu'à nos jours - - Maurice Champion par Dunod Editeur à Paris, Tome 4 - 1862 - p191.
2 - Bulletin des lois - 1827 du 16/5/1827
3 - Mémoire d'Ardèche, Tome 58 - Mai - 1998
4 - Statistique de la France - 1855 - Ministère de l'Agriculture par Imprimerie Impériale à Paris - p53.
5 - Documents statistiques sur les routes et ponts - 1873 - Ministère des travaux publics - Direction générale des Ponts et Chaussées et des chemins de fer - p239.

Ce pont sur le Doux à Saint Jean de Muzols, est situé à proximité de Tournon, son embouchure sur le Rhône.

La construction du pont suspendu est autorisée par Decret 16/05/1827 - Pont sur le Doux près de Tournon référencé en (2). Ce document intéressant présente aussi le détail des conditions d'exploitation du pont et des péages fixées dès le 6 Janvier 1827.
L'investissement correspondant à la construction de ce pont est assuré par le sieur Blachier. En contrepartie, il bénéficie d'une concession et de droit à péage pour une durée de 99 ans. Selon (4) ce pont est constitué d'une travée unique d'un elongueur de 83.5m pour une largeur de tablier de 4.15m.

Selon (5), la mise en service (date de début de la concession) eut lieu en 06/1829. Le coût total de la construction est alors évalué à 120 000 Fr, financé partiellement par une subvention de 80 000 Fr. Le revenu annuel du péage est de 8000 Fr.

Les "Mémoires d'Ardèche" (N°58 - mai 1998) (3) nous apprennent que le pont a été enlevé par une crue en 1851, mais il est plus vraisemblable de penser, comme l'indique l'ouvrage référence ci-dessus, qu'il s'agit de la crue du 10 Septembre 1857 , qui emporta aussi le pont suspendu de Tournon.
Un second pont est alors construit en 1859, qui est aujourd'hui remplacé par un pont metallique dont les piles ont pu être correctement fondées grâce aux techniques modernes."

 

Selon (4), des travaux de réfection ont été effectués par l'Entreprise Arnodin en 1902 pour un montant de 22 468 Fr.